Derniers Articles

Lag Baomer : un jour de deuil et de joie !

Le jour de Lag Baomer a lieu la Hiloula de Rabbi Chimon bar Yohaï. Le mot « Hiloula » signifie « mariage », et le jour de la Hiloula de Rabbi Chimon est vraiment un jour joyeux (bien que, pour nous Séfaradim, cette joie n’est pas totale, puisque nous arrêtons le deuil des élèves de Rabbi Aquiva que le lendemain de Lag Baomer, le […]

Ne jamais désespérer !

Il est rapporté dans le Talmud (Yébamot 62B) que les 24.000 élèves de Rabbi Akiba ont trouvé la mort entre Pessah et Lag Baomer pour ne pas avoir manifesté l’un envers  l’autre de « Kavod » (gloire, honneur). Il est dit ensuite qu’à partir de Lag Baomer,  la mort a cessé de frapper et c’est la raison pour laquelle, […]

Pourquoi aime-t-on voyager ?

La paracha d’Emor relate que le Cohen Gadol a des lois différentes de celles des autres Cohanim. Par exemple: -s’il a perdu un proche, il ne devient pas onène jusqu’à l’enterrement de celui-ci; il continue sa avoda comme aux autres moments; -même lorsqu’il avait terminé sa avoda (son service) au Beth Hamikdach, il y restait […]

La kédousha, c'est donner !

Dans la paracha de Kédochim, Dieu nous demande d’être kadosh car Lui-même est kadoch, c’est-à-dire séparé du monde physique. On comprend que Dieu est kadoch, car il n’est pas un être matériel. Mais comment peut-Il nous demander à nous, être humains, de nous séparer de ce monde ? En fait, lorsqu’Hachem nous demande d’être kadoch, Il […]

Les secrets du “Na’assé VéNishma”

Une des raisons pour lesquelles la Torah a été donnée aux enfants d’Israël, c’est parce qu’au Sinaï, comme un seul homme ils se sont engagés : « Tous ce que D. à dit nous le ferons Naassé puis nous le comprendrons, VéNishma’ » כֹּל אֲשֶׁר דִּבֶּר י-ה-ו-ה נַעֲשֶׂה וְנִשְׁמָע Qui plus est (Shabat 88a) : « Au moment […]


Top
Font resize