Poser une question

Doit on être debout pendant le kaddish ?

Cette question fait l’objet d’une discussion entre les Poskim (décisionnaires), plus entre Achkénazim et Séfaradim. Il y a beaucoup de minhaguim (habitudes) dans cela.

Les Séfaradim ont l’habitude de rester assis pendant le Kaddish. Certains Séfaradim ont l’habitude :

  • de se lever le vendredi soir lorsqu’ils accueillent la tosséfète néchama (le supplément d’âme) ;

  • et, à Yom Tov (où il n’y a pas cette tosséfète), ils ne se lèvent pas.

D’autres encore se lèvent même pendant Yom Tov.

 

Il y a plusieurs minhaguim mais, essentiellement :

  • certains Séfaradim ont l’habitude de ne pas se lever ;

  • alors que d’autres Séfaradim ont, au contraire, l’habitude de se lever.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Tags: ,

Cette question fait l’objet d’une discussion entre les Poskim (décisionnaires), plus entre Achkénazim et Séfaradim. Il y a beaucoup de minhaguim (habitudes) dans cela.

Les Séfaradim ont l’habitude de rester assis pendant le Kaddish. Certains Séfaradim ont l’habitude :

  • de se lever le vendredi soir lorsqu’ils accueillent la tosséfète néchama (le supplément d’âme) ;

  • et, à Yom Tov (où il n’y a pas cette tosséfète), ils ne se lèvent pas.

D’autres encore se lèvent même pendant Yom Tov.

 

Il y a plusieurs minhaguim mais, essentiellement :

  • certains Séfaradim ont l’habitude de ne pas se lever ;

  • alors que d’autres Séfaradim ont, au contraire, l’habitude de se lever.

Le rabbin