Poser une question

Peut-on réciter le omer avant la tombée de la nuit ?

Lékhat’hila, il faut compter le ‘Omer à partir de tset hakokhavim (de la sortie des étoiles). 

Mais:

-si un minyan s’est organisé et a fini ‘Arvit plus tôt (par exemple, pendant ben hachémachot, c’est à dire entre le coucher du soleil et la sortie des étoiles) ;

-et qu’on sait que, si les gens partent, ils vont oublier de compter le ‘Omer (et donc perdre la berakha);

mé’ikar hadine on pourrait compter pendant ben hachémachot.  

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement pour accéder aux téléchargements. J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Lékhat’hila, il faut compter le ‘Omer à partir de tset hakokhavim (de la sortie des étoiles). 

Mais:

-si un minyan s’est organisé et a fini ‘Arvit plus tôt (par exemple, pendant ben hachémachot, c’est à dire entre le coucher du soleil et la sortie des étoiles) ;

-et qu’on sait que, si les gens partent, ils vont oublier de compter le ‘Omer (et donc perdre la berakha);

mé’ikar hadine on pourrait compter pendant ben hachémachot.  

Le rabbin