Poser une question

Puis-je réciter la birkat halévana dans mon balcon ?

Pour pouvoir faire birkat halévana, il faut voir la lune. Par conséquent, lorsqu’un nuage cache cette dernière, il n’est pas évident qu’on ait le droit de dire birkat halévana. 

Par contre, si on voit la lune, il est permis de dire birkat halévana même d’un balcon ou de l’intérieur de chez soi. Il est cependant préférable de la dire lorsqu’on est dehors, pour « latseth likrath hamélekh (sortir à la rencontre du roi) »[1].

Il est donc permis de faire birkat halévana depuis son balcon ou l’intérieur de sa maison[2], tant qu’on voit la lune. Mais si on peut sortir pour la faire à l’extérieur, c’est mieux.

[1] Langage utilisé par certains décisionnaires (notamment le Rama) et impliquant qu’il y a une mitsva de sortir voir la lune pour faire birkat halévana (de même qu’il ne serait pas convenable, si le roi venait chez nous, de rester à l’intérieur de la maison au lieu de sortir l’accueillir).  

[2] Quelle que soit la raison pour laquelle on préfère ne pas sortir. Il n’est pas nécessaire que ce soir une raison de pikoua’h néfesh. Cela peut être une raison beaucoup plus simple, comme par exemple : le temps pour la faire va passer si on sort, ou alors on n’a pas la possibilité de descendre de chez soi à ce moment 

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement pour accéder aux téléchargements. J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Pour pouvoir faire birkat halévana, il faut voir la lune. Par conséquent, lorsqu’un nuage cache cette dernière, il n’est pas évident qu’on ait le droit de dire birkat halévana. 

Par contre, si on voit la lune, il est permis de dire birkat halévana même d’un balcon ou de l’intérieur de chez soi. Il est cependant préférable de la dire lorsqu’on est dehors, pour « latseth likrath hamélekh (sortir à la rencontre du roi) »[1].

Il est donc permis de faire birkat halévana depuis son balcon ou l’intérieur de sa maison[2], tant qu’on voit la lune. Mais si on peut sortir pour la faire à l’extérieur, c’est mieux.

[1] Langage utilisé par certains décisionnaires (notamment le Rama) et impliquant qu’il y a une mitsva de sortir voir la lune pour faire birkat halévana (de même qu’il ne serait pas convenable, si le roi venait chez nous, de rester à l’intérieur de la maison au lieu de sortir l’accueillir).  

[2] Quelle que soit la raison pour laquelle on préfère ne pas sortir. Il n’est pas nécessaire que ce soir une raison de pikoua’h néfesh. Cela peut être une raison beaucoup plus simple, comme par exemple : le temps pour la faire va passer si on sort, ou alors on n’a pas la possibilité de descendre de chez soi à ce moment 

Le rabbin