Il est rapporté dans le Talmud (Yébamot 62B) que les 24.000 élèves de Rabbi Akiba ont trouvé la mort entre Pessah et Lag Baomer pour ne pas avoir manifesté l’un envers  l’autre de « Kavod » (gloire, honneur). Il est dit ensuite qu’à partir de Lag Baomer,  la mort a cessé de frapper et c’est la raison pour laquelle, […]

La paracha d’Emor relate que le Cohen Gadol a des lois différentes de celles des autres Cohanim. Par exemple: -s’il a perdu un proche, il ne devient pas onène jusqu’à l’enterrement de celui-ci; il continue sa avoda comme aux autres moments; -même lorsqu’il avait terminé sa avoda (son service) au Beth Hamikdach, il y restait […]

Dans la paracha de Kédochim, Dieu nous demande d’être kadosh car Lui-même est kadoch, c’est-à-dire séparé du monde physique. On comprend que Dieu est kadoch, car il n’est pas un être matériel. Mais comment peut-Il nous demander à nous, être humains, de nous séparer de ce monde ? En fait, lorsqu’Hachem nous demande d’être kadoch, Il […]

Une des raisons pour lesquelles la Torah a été donnée aux enfants d’Israël, c’est parce qu’au Sinaï, comme un seul homme ils se sont engagés : « Tous ce que D. à dit nous le ferons Naassé puis nous le comprendrons, VéNishma’ » כֹּל אֲשֶׁר דִּבֶּר י-ה-ו-ה נַעֲשֶׂה וְנִשְׁמָע Qui plus est (Shabat 88a) : « Au moment […]

La Torah, dans le Séfer Chémot, rapporte deux versets relatifs au hamets et à la matsa: -l’un concernant l’interdit de hamets durant tout Pessah ; -et l’autre se rapportant à l’obligation de manger de la matsa. Voyons, à présent, le hamets: Il est la résultante d’un processus de fermentation d’une pâte, qui se réalise au […]

Nous pensons souvent, à tort, qu’il est dans le pouvoir de l’autre de nous porter atteinte, de nous nuire, de nous causer même des pertes financières. Nous sommes persuadés que la réussite de l’autre se fait parfois sur notre dos, à notre détriment. Nous sommes convaincus également que la parnassa, la subsistance, est le résultat direct de causes extérieures, comme […]

Les signes de pureté des animaux autorisés par la Torah sont au nombre de deux: « ma’alé guéra » (ruminant) et « mafriss parssa » (ayant le sabot fendu). Un animal qui ne possède qu’un seul de ces deux signes n’est pas apte à la consommation, et il est tamé (impur). Les méfarchim (commentaires) voient ici une allusion très […]

La Guemara nous raconte qu’Haman était vraiment un malin (presque Talmid Hakham!) puisque lorsqu’il est rentré dans la grande Yéchiva de Mordékhaï et qu’il a trouvé des enfants en train d’étudier la Torah, il leur a demandé ce qu’ils étudiaient. Les enfants étudiaient alors les הילכות קמיצה (les lois de kémitsa). Ils parlaient donc d’une certaine […]

Dans toutes les écoles juives , ou du moins dans la plupart d’entre elles, le livre de Vayikra est le premier étudié par les enfants, et il y a à cela plusieurs raisons: – Les ‘Hakhamim ont dit: « Que viennent les téhorim (les purs, c’est-à-dire ici: les jeunes enfants qui n’ont jamais fauté) et qu’ils s’occupent des […]

La paracha Vayakhel est la paracha de la construction du Michkane, du sanctuaire. Pourtant, elle commence par les mots suivants: ששת ימים תעשה מלאכה וביום השביעי יהיה לכם קדש שבת שבתון להי ״ (Durant six jours la mélakha sera réalisée, et le septième jour sera pour vous saint; ce sera le Chabbat, qui sera consacré à […]

Dans la paracha de Ki-Tissa, la Torah nous parle de la faute du Veau d’or. Cette dernière est incroyable. En effet, comment est-il possible qu’à peine quelques jours après avoir reçu la Torah, le peuple d’Israël se tourne vers une statue d’or pour s’y prosterner ? C’est extrêmement surprenant et bouleversant. Cependant, en analysant les versets qui […]