Libérer internet de l’emprise du yetser hara

 

Le Japon d’Avant guerre

Avant la deuxième guerre mondiale, le Japon était gouverné par un empereur totalitaire, ayant choisi la voie de l’isolationnisme. Les samouraïs régnaient alors en maîtres absolus et faisaient régner la terreur sur l’île, pendant que les pauvres travailleurs japonais étaient attelés à récolter leur modeste ration quotidienne de riz pour assurer leur subsistance.

Le Japon n’avait qu’une seule préoccupation : développer une armée puissante. Et tous ses efforts étaient concentrés pour atteindre cet objectif.

Lorsque la guerre éclata, l’armée japonaise, alliée à l’Allemagne nazie, voulait elle aussi conquérir le monde. Mais l’intervention américaine et deux bombes atomiques, ont mis fin aux espoirs d’hégémonie japonaise : le Japon est tombé, et a dû se soumettre au diktat américain, à des clauses contraignantes et parfois humiliantes. Cela s’est produit il y a quelques dizaines d’années.

Mais qu’en est-il aujourd’hui ?

Le Japon aujourd’hui

Le Japon, vaincu et tributaire, a depuis conquis l’Amérique et l’Europe en exportant sa technologie de pointe, en produisant des voitures inondant les marchés et provoquant des pertes d’emplois sans précédent dans ces pays. Qui ne possède pas un ordinateur, un téléphone, une télévision « Made in Japan » ? L’Occident est aujourd’hui envahi par la technologie japonaise avancée et a contraint les Etats Unis et les pays européens à imposer des limites, régulant l’importation des produits japonais.

Comment un peuple vaincu a-t-il réussi à « renverser la vapeur » et à devenir une nation conquérante ?

Tout simplement en utilisant les potentialités de ses ennemis, leur savoir faire technologique. Le Japon s’est refusé à toute fatalité. Et par son assiduité,  sa ténacité, sa valorisation du travail, son ambition de réussir et ses aspirations à la grandeur, il a appris et triomphé.

Le combat de tout juif au quotidien

Cela n’est pas sans rappeler le combat que chaque Juif doit mener au quotidien : « כִּי-תֵצֵא לַמִּלְחָמָה, עַל-אֹיְבֶיךָ »

« Lorsque tu partiras en guerre contre tes ennemis ».

Et les Sages d’affirmer que l’ennemi désigné ici est le yétser hara, le penchant du mal.

Mais la Torah nous dit aussi : « וְשָׁבִיתָ שִׁבְיוֹ »

« Tu le feras prisonnier », ce qui signifie que tout juif va devoir libérer les captifs sous l’emprise du yétser hara, comme nous l’enseigne le Or Hahaïm Hakadosh.

Essayons de comprendre.

Notre combat ressemble à celui des japonais d’après-guerre.

La société moderne à développé des moyens technologiques considérables dans le domaine des communications : Internet est bien installé et gouverne le monde ; WhatsApp, Twitter, YouTube…, de multiples applications et sites font partie intégrante de notre vie et véhiculent des informations et des messages souvent négatifs et peu appropriés à un épanouissement spirituel.

Ces moyens sont pourtant d’une ingéniosité remarquable, et peuvent être récupérés au service de la Torah et de la kédoucha. Libérer les captifs, c’est détourner et transformer ce formidable potentiel des influences négatives du yétser hara, dans le seul but de grandir le nom de D.ieu.

Les sites Internet et télévisions qui diffusent des cours de Torah contribuent en partie à cette délivrance. C’est aussi ce que les Sages affirment dans le Talmud : à la fin des temps, les stades et les théâtres serviront la cause de la Torah.

Tous les édifices et lieux publics se transformeront alors en tribunes, où seule la Torah sera à l’honneur.

Articles connexes

Israël, une menace pour les nations
Comment se préparer au jour du jugement ?
L’âme d’Israël est immortelle
Paracha Choftim : Echec au Roi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *