Toute punition d’un enfant mérite une réflexion préalable !

PARACHAT BO (inspiré du livre Hinoukh Malkhouti)

 »וה’ הכה כל בכור »

« Et D’ieu frappa tous les premiers-nés » (chémoth12, 29)

Rachi explique sur ce verset en demandant pourquoi est-il marqué « et D’ieu frappa… », apparemment le terme « et » n’a pas lieu d’être! Si la Torah avait écrit « D’ieu frappa tous les premiers-nés », le sens n’aurait pas été changé! Rachi explique qu’à chaque fois qu’il est marqué « et » cela nous apprend que Hakadoch Baroukh Hou « demande conseil » à son Beth Din (tribunal céleste).

Presque toutes les fois où Hakadoch Baroukh Hou punit dans la Torah, le mot « et » apparait en plus. Par contre lorsque Hakadoch Baroukh Hou récompense, Il ne demande pas conseil auprès de son Beth Din. C’est bien le sens du verset dans Yov (1, 21) « D’ieu a donné et D’ieu a repris, que le nom de D’ieu soit loué dès maintenant et pour toujours » (ה’ נתן וה’ לקח). Lorsque D’ieu donne, Il ne demande à personne, lorsqu’Il reprend, Il demande automatiquement à son Beth Din!

Punir son enfant peut être parfois toléré, voire conseillé ou même inévitable, mais toujours après réflexion et conseil! Très souvent le fait de se contenir et de ne pas « exploser » de colère à l’encontre de son enfant peut s’avérer être extrêmement bénéfique. Face à certaines situations, nous sommes persuadés que l’enfant est dans son tort à 100%, mais après éclaircissement nous nous apercevons que nos cris ou notre énervement étaient complètement inutiles. De la colère et des cris ne susciteront chez l’enfant que de la frustration, par contre d’une bonne discussion pourra faire germer des conséquences bien plus positives…

Rav Aaron PARTOUCHE

 

Ce Dvar Torah est dédié au rétablissement deMadame Shirel Hanna bat Esther

Qu’HASHEM lui accorde une nombreuse descendance

MOSDOT MISHKAN AARON  עייר 580593085 56/20 Zarhy Israel Street Jerusalem – ISRAEL

Tél: 00 972 54 20 40 158

Site : www.mishkan-aaron.org   mail : mishkan.aaron@gmail.com

Articles connexes

Etre un exemple pour nos enfants
La lèpre du 21ème Siècle !
L’afikomane ou l’amour de D. envers Son peuple
Éduquer ses enfants dans la douceur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *