Comment parvenir à aimer D. ?

D.ieu nous a ordonné de L’aimer, en nous disant « ואהבת את הי אלוקיך ». Mais comment parvenir à l’amour de Dieu ?

Le Rambam (un des grands commentateurs du Moyen Âge) s’est penché sur cette question et nous a dévoilé comment arriver à aimer Hachem.

Mais pour comprendre ces propos, faisons d’abord une petite introduction:

En 1969, l’homme a posé son pied sur la lune. Des centaines de millions de téléspectateurs étaient rivés devant leur poste de télévision, pour assister à ce moment historique. Tout à coup, le module Apollo 13 est apparu à l’écran. Il descendait pour la première fois sur la lune.

Des dizaines de caméras sont disposées tout autour de l’appareil, afin de filmer chaque détail de cette scène qui allait changer le cours de l’histoire… La porte de l’appareil s’est ouverte, une échelle en est descendu et le capitaine Neil Amstrong a descendu les échelons l’un après l’autre… C’est alors qu’une des caméras a détecté un détail complètement inattendu: à l’endroit-même où le capitaine allait poser son pied se trouvait… une bouteille de vodka !

Tout d’un coup, un vent de défaite a balayé l’Amérique: les Russes les avaient battus !

L’image s’est arrêtée et, quelques minutes plus tard, le président Wilson est apparu à l’écran. Il s’est exclamé: « Chers compatriotes, rassurez-vous ! Jamais aucun homme n’a mis le pied sur la lune ! Nous sommes les premiers ! La présence de la bouteille de vodka que vous avez vu s’explique ainsi: le verre est formé de sable, de silice et de chaleur.  Grâce à des expériences, nous savons qu’il y a beaucoup de sable et de silice sur la lune. Et nous pensons donc, avec les chercheurs de la Nasa, qu’un météorite aurait percuté la surface de la lune, entraînant ainsi une grande chaleur qui, se mêlant au sable et à la silice, a formé une bulle de verre.

Longue vie à l’Amérique! ».

Même si ces propos sont apparemment plausibles et énoncés par des gens sérieux, on a du mal à les croire. Ils sonnent faux.

Car nous savons bien qu’une bouteille ne se crée pas toute seule ! Il faut de l’intelligence pour la fabriquer:

-son fond doit être plat pour qu’on puisse la poser sur la table;

-elle-même est arrondie, pour qu’on puisse la prendre en main;

-en haut, elle devient plus étroite, pour que la boisson qu’elle contient puisse être servie avec précision, sans couler d’un coup;

-et tout en haut, elle comporte un élément sur lequel on peut visser un bouchon.

Pour fabriquer une bouteille, il n’est pas nécessaire d’être un génie. Cependant, une bouteille ne se crée pas toute seule. À plus forte raison, il est impossible que ce monde, si bien agencé, se soit créé tout seul. Et, comme l’explique le Rambam, le fait de beaucoup réfléchir sur la création va nous donner envie de connaître le Créateur.

A ce sujet, une petite histoire:

Il y a quelques milliers d’années, a eu lieu le conseil annuel… des pêchers ! Des milliers d’arbres produisant des pêches parlaient ainsi d’un problème grave: la reproduction d’espèces. Que faire de leur « bébés » ? En effet, de très nombreuses pêches poussaient sur eux chaque année et, si elles tombaient par terre, elle allaient à leur tour donner naissance à d’autres pêchers.

Et ces arbres risqueraient donc très fortement d’être en surpopulation et par conséquent de ne plus avoir assez de nourriture et de disparaître !

Que faire pour éviter ce grave problème ? Il fallait réagir rapidement !

Un vieil arbre proposa alors l’idée suivante: « Demandons aux hommes de venir prendre nos pêches et de les amener au loin ! Ainsi, notre territoire ne sera pas surpeuplé ! ». Mais les autres arbres ricanèrent: « Et comment feras-tu pour parler aux hommes ? As-tu une bouche pour parler ? ».

Le pêcher continua: « J’y ai pensé, et j’ai eu l’idée suivante: nous allons enrober nos bébés d’une substance qui attire le regard, qui a une bonne odeur et un bon goût, qui est rafraîchissante, agréable au toucher et bonne pour la santé ! Ainsi, les hommes les goûteront, les apprécieront et les amèneront au loin ! ». Tous les arbres apprécièrent vivement cette idée, sauf un qui était un peu grincheux, et qui rétorqua: « Mais lorsque les hommes croqueront dans cette substance, qu’adviendra-t-il de nos petits ?

Ils vont les écraser avec leur grosses dents ! Ils vont les tuer ! ». En entendant cela, les mamans pêchers poussèrent des cris d’horreurs, mais le vieux pêcher répondit: « J’y ai pensé ! Nous allons enfermer nos bébés dans une coque solide et, de la sorte, les hommes ne pourront pas les croquer: ils les jetteront, et nos enfants seront libres! ».

Mais le pêcher grincheux rétorqua: « Et comment feront nos enfants eux-mêmes pour sortir de cette coque si dure ? Il risquent d’y être enfermés et d’y étouffer ! ». Les mamans pêchers, apeurées,  crièrent de nouveau.

Mais le vieux pêcher répondit: « J’y ai pensé ! Nous n’allons pas faire une seule coque, mais deux coques, qui seront collées une à l’autre par une substance qui s’autodétruira au contact de la terre. Lorsque le noyau touchera celle-ci, il sentira qu’il se trouve dans un endroit propice. Il s’ouvrira, et ainsi le petit noyau pourra en sortir. Et il sera libre ! Il pourra alors grandir et s’épanouir. ».

Combien de temps avaient les pêchers pour créer une chose pareille ? De combien d’usines pétrochimiques disposaient-ils pour fabriquer cette substance extraordinaire ?

Vous l’avez deviné ! Ni usine pétrochimique, ni rien du tout! Juste la sagesse du Créateur.

La prochaine fois que vous mangerez une pêche, pensez à tout cela. Et grâce à cette méditation, concernant la sagesse d’Hachem contenue dans une simple pêche, vous aurez déjà franchi un pas pour arriver à l’amour du Créateur.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Tags:

Le rabbin

Dernières vidéos dans cette catégorie

Dernières vidéos de ce rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *