Connaître sa place

Dans la parachat Houkat, Moché dit aux Bené Israël: « שימעו נא המרים ».

Rachi explique que le mot מרים employé ici est un mot grec qui signifie « les idiots »; et que d’autres disent que ce mot désigne celui qui enseigne à ses maîtres.

Le Admour de Gour demande: pourquoi Rachi rapporte-t-il deux explications de ce terme ?

Et il répond qu’en vérité, être idiot est synonyme de vouloir enseigner à ses maîtres.

Car la clé fondamentale de l’idiotie, c’est de ne pas connaître sa place. C’est-à-dire que vouloir enseigner à quelqu’un qui nous est supérieur, c’est l’incarnation la plus radicale de la bêtise.

Une personne pas spécialement intelligente, dont le quotient intellectuel est bas, mais qui sait évaluer la place des autres, qui sait situer les gens à leur juste place et surtout qui sait elle-même se situer à sa juste place, fait en vérité preuve d’une grande finesse intellectuelle, et est déjà, en vérité, profondément intelligente.

Alors qu’une personne qui aurait une connaissance supérieure, mais dont les midot (trait de caractère) seraient perverties au point qu’elle s’arroge le droit d’enseigner à des gens et qu’elle n’est pas apte, ou de prendre la posture de maître face à quelqu’un qui est véritablement son maître, trahit l’intelligence. Et  cela c’est  la bêtise la plus extraordinaire, qui provient de l’orgueil.

La bêtise provenant d’une déficience intellectuelle existe. Mais elle est rare, car la plupart des gens ont un cerveau qui fonctionne.

Là plupart des bêtises sont le résultat d’une déficience émotionnelle, psychologique, où les gens veulent se mettre à une place qui n’est pas la leur, où ils veulent jouer des jeux, et où ils détruisent ainsi la noblesse même du savoir et de l’intelligence.

Être intelligent, c’est donc avant tout ne pas enseigner à ses maîtres, mais avoir l’humilité, la finesse, l’élégance d’écouter le maître, d’être reconnaissant envers lui pour tout ce qu’il nous apprend, et de garder sa place.

C’est savoir connaître sa place, être dans un rapport où chaque chose est à sa place réelle.

C’est cela, en vérité, l’intelligence la plus noble.

Et c’est sur cela qu’il est très important de travailler.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement pour accéder aux téléchargements. J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *