Dans quels cas est-il interdit de prier ?

Il n’est pas permis de réciter le Chéma’, le Chemoné ‘Essré ou toute autre bénédiction dans un endroit où l’on sentirait de mauvaises odeurs  (de toilettes ou d’égout par exemple), et ce même si l’endroit où l’on se trouve est propre. Alors comment remédier au problème et prier ?
On pourra faire brûler un morceau de tissu, afin que l’odeur de brûlé vienne annuler la mauvaise odeur, ou alors avoir recours à un purificateur d’air ou à des parfums qui vont dissiper les mauvaises odeurs.
Ainsi, puisque l’endroit est propre et débarrassé de toute mauvaise odeur, il sera alors permis -dans ces conditions- d’y  prier.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Le rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *