Doit-on prendre en considération l’avis de Rabénou Tam pour la sortie de Chabbat ?

Toute personne ayant la crainte de Dieu se montrera ma’hmir de ne faire aucun travail pendant les 72 minutes qui suivent la שקיעה (le coucher du soleil) comme l’opinion de Rabbénou Tam.

Le calcul des 72 minutes se fait dur la base des שעות זמניות, c’est-à-dire que les heures ne correspondent pas exactement à 60 minutes, et varient en fonction des saisons.

Même si l’opinion des Guéonim est qu’on peut faire sortir Chabbat 13 minutes et demi après le coucher du soleil (car c’est déjà la nuit, et c’est le minhag de beaucoup d’endroits), malgré tout il sera bon de se montrer ma’hmir, et de faire sortir Chabbat selon l’avis de Rabbénou Tam.

Ceux qui font sortir Chabbat selon l’avis de Rabbénou Tam pourront, en cas de besoin, se montrer mékel (indulgent) et pourront accomplir les mélakhot qui sont interdites midéRabbanane à la sortie de Chabbat d’après l’avis des Guéonim. Mais si cela n’est pas nécessaire et ne correspond pas à un besoin réel, on se montrera ma’hmir même pour des interdits déRabbanane.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Le rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *