Est-il obligatoire de goûter au motsi tout de suite après avoir récité la bénédiction ?

Après avoir récité la bénédiction du motsi, on devra goûter tout de suite du pain, et on ne devra pas attendre ne serait-ce que le temps de dire שלום עליך רבי entre la bénédiction du motsi et la consommation du pain. Ceci est d’ailleurs valable pour toute bénédiction.

C’est pourquoi, durant Chabbat, après avoir récité la bénédiction du motsi, on goûtera tout de suite au motsi, et seulement ensuite on découpera du pain pour en donner aux convives. Lékhat’hila (a priori), on veillera à ne pas se comporter selon l’habitude non-convenable qui consiste à distribuer le pain aux convives avant d’avoir soi-même goûté au motsi.

 

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement pour accéder aux téléchargements. J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Tags:

Le rabbin

Dernières vidéos dans cette catégorie

Dernières vidéos de ce rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *