Existe-t-il une mitsva de manger la veille de Kippour ?

C’est en effet une mitsva, la veille de Yom Kippour, de manger et de boire, et de multiplier les repas.
Ce jour-là, on ne jeûnera pas.
L’essentiel de la mitsva a lieu le jour; la veille, il n’y a pas de mitsva de manger.
Ce jour-là, on diminuera son activité professionnelle ainsi que son étude de Torah, afin de se consacrer à ces repas.
On veillera, ce jour-là, à faire motsi sur au moins un repas.
Celui qui va travailler la veille de Yom Kippour ne verra pas de siman de berakha dans le travail effectué ce jour-là.
Il faut signaler également que les femmes sont concernées par cette mitsva de manger la veille de Kippour, ainsi que les malades qui ne jeûneraient pas à Yom Kippour  parce que cela présente un danger pour eux.

 

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Le rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *