La téchouva : une prise de conscience

Le roi Salomon, dans le livre des  Proverbes, dit qu’il n’y a pas, sur terre, d’hommes qui ne fautent pas. Qu’est-ce qui distingue alors un tsadik d’un racha ? La remise en question est le principe même de la techouva, et qui va différencier le tsadik du racha.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Le rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *