Les supercheries de la théorie de l’évolution

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Tags:

Le rabbin

Dernières vidéos dans cette catégorie

Dernières vidéos de ce rabbin

One thought on “Les supercheries de la théorie de l’évolution

  1. Bonjour,
    Qu’a été à l’origine l’homme qui pense ?
    Il a été l’Homme-enfant.
    Mais qu’est-ce que l’Homme-enfant ?
    Est-ce le primate ou le sauvage, que le darwinisme (et le néo-darwinisme) met avant l’homme qu’on appelle civilisé ?
    Oh ! que non. Ceux qui mettent la brutalité finale au début sont des imposteurs qui renversent l’histoire.
    La cause qui a poussé l’homme à altérer les Ecritures et à fausser l’Histoire est sa grande honte, c’est le mensonge formidable, roulé à travers les générations, et qui est le fait capital de l’évolution sociale de l’Humanité.
    Si l’humanité a marché en progressant, comment expliquer tous ces héros hindous, égyptiens, chaldéens, phéniciens et phrygiens, aryens et chinois, qui sont au seuil de l’histoire et nous représentent la jeunesse phylogénique de l’homme ? Ce sont eux qui fondent les grandes civilisations et les grandes institutions sociales que nous n’avons pas su dépasser.
    Dans les Mystères de Jérusalem, on enseigne un chapitre de la science secrète, celui qui se rapporte à la Genèse primitive, l’origine végétale.
    On montre le Soleil générant l’Arbre de vie qui évolue vers le genre humain, lequel se reproduira, plus tard, par génération sexuelle.
    La génération s’explique par un symbole : la quadrature du cercle. Les deux sexes sont représentés par deux triangles, qui unis forment un cube ; c’est en réunissant les deux sexes (les deux triangles) qu’on réalise la quadrature du cercle, figure qui représente la génération sexuée.
    (Voir les articles dans le lien joint)
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *