Que doit-on faire si on n’a pas prié la téfila de Cha’harit ?

Celui qui s’est trompé dans sa tefila ou qui a eu un empêchement et n’a pas pu prier la tefila de cha’harit devra à min’ha prier deux fois le Chemoné Essré: la première fois pour s’acquitter de la tefila de min’ha, et la deuxième fois en tant que tachloumime de la tefila de cha’harit (c’est-à-dire en remplacement de la tefila qui n’a pas été dite le matin).

S’il a fait le contraire et a pensé s’acquitter d’abord de tachloumime et ensuite de la tefila de min’ha, il ne sera pas quitte de la tefila de tachloumime, et il devra recommencer sa Amida.
C’est le din dans tous les cas où on doit prier la tefila de tachloumime.
Néanmoins, certains décisionnaires ne sont pas de cet avis.
Mais le din est de recommencer sa tefila dans tous les cas où on n’aura pas eu l’intention de s’acquitter d’abord de la tefila du moment, et ensuite seulement de celle de tachloumime. Cependant, dans ce cas, la tefila de tachloumime sera une tefila de nédava.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Le rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *