Quelles sont les lois de la bédikat hamets ? (3)

Celui qui aurait commencé la bedikat ‘hamets sans avoir dit la bénédiction devra s’interrompre et réciter la berakha, puis poursuivre la bedika.
Certains ont l’usage d’apporter un fruit nouveau au moment où on récite la bénédiction. Ce fruit sera consommé alors à la fin de la bedika après avoir, bien entendu, récité la berakha d’usage.
Une seule berakha dispense plusieurs maisons. Et même s’il faut parcourir une longue distance pour cela, cela n’est pas considéré comme un héfsek (une interruption).
On a l’habitude d’envelopper de papier des petits morceaux de pain dans le poids est inférieur à 72 grammes, et de les cacher dans les différentes pièces de la maison, afin de les rechercher au moment de la bedika.
Selon la Kabala, il faudra dix petits morceaux de pains.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Le rabbin

Dernières vidéos dans cette catégorie

Dernières vidéos de ce rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *