Récite-t-on la bénédiction finale après avoir bu de la soupe chaude ?

Celui qui boit de la soupe chaude en dehors de la séouda ne récitera pas la berakha a’harona de Boré Néfashot Rabot.

Il en va de même pour le thé (ou le café) chaud.
De même, celui qui mange une glace avec une cuillère ou en la suçant ne récitera pas non plus Boré Néfashot.
Car pour réciter la berakha a’harona, il faut pouvoir consommer un réviit (c’est-à-dire 86 millilitres) en une seule prise.
En revanche, celui qui boit en une seule prise un réviit d’eau froide (ou de toute autre boisson froide) devra réciter la berakha a’harona (bénédiction finale). Mais si la boisson est glacée (ou contient des morceaux de glace) et qu’il s’interrompt lorsqu’il la boit, il ne dira pas la berakha a’harona, au même titre que lorsqu’il boit un thé (ou un café) chaud.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Le rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *