Roch Hachana : Une journée de 48 heures !

La fête de Roch Hachana a une particularité par rapport aux autres fêtes de l’année: elle dure deux jours, que ce soit en Israël ou en dehors d’Israël. Nos Sages l’appellent yoma arikhta (long jour).
Avant d’expliquer le sens de cette expression, essayons de réfléchir sur ce que commémore Roch Hachana.
Roch Hachana, c’est le jour anniversaire non pas de la création du monde, mais de la création de l’homme. Le monde a commencé à être créé le 25 Elloul, et l’homme a été créé le 6ème jour, soit le premier Tichri.
Ce jour-là, vers midi, l’homme a commencé à vivre. Il s’est marié, a eu des enfants (Caïn et Hével), a fauté, a été jugé et a été chassé du Gan Éden. Ce jour-là est donc effectivement un long jour, puisque chargé en événements.
Cependant, nos Sages font remarquer une chose assez étonnante: samedi soir, après la sortie de Chabbat, nous avons l’habitude d’allumer une bougie (ou plus exactement deux bougies; une torche, selon le langage de nos Sages) et de réciter sur sa lumière la berakha de boré méoré haéch.
Pourquoi cette bénédiction, et d’où vient cet usage ?
Une des explications qui est donnée est la suivante: samedi soir, Adam Harishone a vu le soleil se coucher, la nuit tomber. Et il ne l’avait jamais vue auparavant. Il a donc été saisi d’une grande angoisse, en voyant cette obscurité inconnue arriver. Hachem lui a alors conseillé de prendre deux pierres, et de les frotter pour créer le feu. Et lorsqu’il a obtenu celui-ci, Adam a retrouvé la sérénité.
Chaque samedi soir, nous commémorons donc l’angoisse de Adam due à l’obscurité, et le fait qu’il a été rassuré par la lumière.
La question que pose le Rav Zalman Sorotskine, un très grand maître du 20ème siècle, est la suivante: pourquoi parle-t-on de motsaé Chabbat, de samedi soir ? Qu’en est-il de vendredi soir ? Nous venons en effet de dire que Adam a été créé le sixième jour (et donc un vendredi), puis il est entré dans le Chabbat. Donc a priori, il a déjà vu le soleil se coucher ! Il a déjà vu la nuit tomber! Pourquoi est-ce alors le samedi soir que nous allumons cette fameuse bougie pour rappeler l’angoisse de Adam Harishone, qui a été calmée grâce à l’apparition du feu ?

Le Rav Zalman Sorotskine conclut que le vendredi soir, le soleil ne s’est pas couché. C’est seulement le samedi soir qu’Adam a découvert ce qu’était la nuit.

Le Rav Zalman Sorotskine s’appuie sur des textes anciens pour le prouver. En ce qui nous concerne, nous allons nous appuyer sur ce Rav, pour dire la chose suivante:
Adam Harishone, le premier jour de sa création, n’a pas vécu une journée de 24 heures. Il a vécu une journée qui a commencé un vendredi, et qui a été prolongée par le Chabbat. C’était donc yoma arikhta, un long jour. Mais cela n’était évidemment vrai que le premier jour de sa création, le fameux vendredi de sa création ! Ce n’était pas valable pour les autres vendredis et samedis qu’il a vécu par la suite ! Mais comme Roch Hachana est l’anniversaire de la création d’Adam, on se rappelle tout simplement ce moment particulier, où Adam Harishone est passé dans le monde du Chabbat d’une façon tout-à-fait bizarre et étonnante, non-classique, dans laquelle, effectivement, ce n’est pas la nuit qui annonçait l’arrivée du Chabbat, mais autre chose.
Adam Harishone a pu rester dans le jardin d’Éden jusqu’à la fin du Chabbat. Et à la fin de celui-ci, c’était véritablement l’angoisse: Adam a été chassé du Gan Éden, l’obscurité est apparue et Hachem a dit à Adam de frotter deux pierres et que du feu apparaîtra.
Ainsi, chaque samedi soir, lorsque l’angoisse nous étreint, nous faisons la même chose: nous prenons cette lumière et nous nous rappelons qu’effectivement, D.ieu a créé le feu. Qu’Il a créé la lumière, qui nous permet de chasser l’obscurité. Et un Juif qui, samedi soir, se sent un peu angoissé, se rappelle de cette force qu’Adam a pris de l’apparition du feu pour, lui aussi, être un peu rassuré et retrouver de la sérénité malgré l’abandon du Chabbat.
Pour en revenir à Roch Hachana, Roch Hachana est un long jour de 48 heures, correspondant au vendredi et au Chabbat qu’Adam a vécu le jour de sa création.
Chaque année, à Roch Hachana, D.ieu recrée l’homme. Il l’appelle et lui dit: « Ton contrat d’un an est fini. Si tu veux le qu’il soit renouvelé, à toi de faire tes preuves ! Alors Je te donne une grande journée de 48 heures, qui est Roch Hachana (la tête de l’année), pendant laquelle tu dois faire la preuve d’être, tout simplement, parfait. De montrer que tu as vraiment envie de continuer cette aventure avec Moi, de t’engager dans Mon service, dans ta mission de Juif qui est de sanctifier Mon Nom ».
Et alors, si on accepte cela, D.ieu nous donne une nouvelle année, qu’on renouvèlera l’année prochaine.
Chana tova oumevorékhète.

Télécharger

Vous devez avoir un plan d'abonnement payant pour accéder aux téléchargements.
J'ai déjà un compte | Abonnez-vous maintenant

Tags

Tags:

Le rabbin

Dernières vidéos dans cette catégorie

Dernières vidéos de ce rabbin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *