S’offrir à D.ieu pour réussir Pour réussir dans la vie, il faut offrir à D.ieu les prémices de tous ses biens, aussi bien d’un point de vue matériel que spirituel. Le juif est celui qui a une pensée initiale pure, une étincelle divine qui n’est jamais atteinte par la faute. A Roch Hachana, D.ieu offre […]

La veille de Chabbat, depuis Min’ha ketana (c’est-à-dire 2h30 avant la cheki’a), on évitera d’effectuer un travail. Celui qui, malgré tout, décide de travailler, ne verra pas de bénédiction de ce travail: ce qu’il va gagner maintenant, il le perdra plus tard. Il n’y aura pas de beraha ! Le travail dont on parle ici […]

Comment soigner un homme atteint d’avarice ? Rabbi Yohanan Twersky face à un hassid fortuné mais combien avare, nous enseigne la façon de s’y prendre. Comment le Tsadik va-t-il réussir cette mission périlleuse ? Biographie de l’Admour ·      Rabbi Yohanan Tversky est le fils du Admour Mordekhay de Tchernobyl ·      Rabbi Mordekhay de Tchernobyl – Né en […]

Paracha de la semaine : paracha Ekev. Suite à une épidémie qui a fait périr 100 personnes par jour, le Roi David a institué la récitation de 100 bénédictions par jour. Quel est le sens de cette ordonnance ? Pourquoi 100 bénédictions ?

Pour grandir et s’élever, matériellement ou spirituellement, il faut rompre avec le cycle de la vie, savoir se poser, méditer et intérioriser son vécu. En agissant ainsi, l’homme grandira et pourra ainsi réussir sa vie. La berakha de l’homme dépend de sa capacité à briser la routine de sa vie.

Comment réussir dans la parnassa ? Les Sages nous disent qu’un des fondements du judaisme pour avoir la beraha est de se fixer un temps, chaque jour, pour étudier la Torah. Cette croyance juive a toujours fait ses preuves : la parnassa dépend du temps consacré à l’étude de la Torah !

Pour changer de vie, il faut prendre conscience de la profondeur de la vie que l’on ne voit pas. Le mois d’eloul nous aide à différencier le bien du mal, la bénédiction de la malédiction, la vie de la mort, Choisir la vie n’est pas si évident car cela nécessite de voir autrement le monde.