La téchouva n’est possible que si Dieu le veut. Un homme ne pourra faire techouva que lorsqu’il aura compris qu’il existe un système spirituel géré par le Créateur lui même qui l’interpelle. Dès lors l’homme pourra comprendre que sa techouva ne dépend que de lui.

Que se passe-t-il quand on fait techouva ? On acquiert une sagesse qui transforme l’acte négatif accompli en acte non intentionnel. Faire téchouva consiste à revenir à l’étude la Torah et prendre ainsi du recul sur les événements et amener à une reconsidération de sa propre vie.

Il faudra veiller scrupuleusement à étudier la Torah la nuit plus qu’en journée, car les ´Hakhamim ont dit que la nuit n’a été créée que dans le but d’étudier la Torah. Celui qui étudie la Torah la nuit a la Chekhina (présence divine) en face de lui, et Hachem amène sur lui le ´hessed en […]

Le mois de Eloul est un temps d’introspection, un temps approprié pour faire un examen de conscience (être mépachpéch béma’assav) et pour multiplier les bonnes actions ainsi que son étude de Torah. Il faudra également faire techouva, aussi bien sur nos traits de caractère que sur nos avérot. La raison essentielle de la tekiat chofar […]

C’est une mitsva positive de la Torah, qui incombe à tout homme juif, d’étudier la Torah. Par le mérite de cette étude, l’homme pourra accomplir toutes les mitsvot selon la Halakha, et se préserver ainsi de toute transgression de la Torah, comme l’indiquent les mots: « Vélimadetème otam ouchmartème laassotam ». C’est pourquoi chaque Juif a l’obligation d’étudier la Torah, […]

Le travail du mois d’Eloul et de Roch Hachana ne consiste pas seulement à prier, à se lever tôt pour réciter les selihot ou à étudier la Torah. Ce qui importe avant tout est de s’imprégner de tout ce qui se passe autour de nous, d’être attentif et d’avoir un regard différent sur sa vie. Se […]

L’homme est jugé à Roch Hachana, seul face à D.ieu. Ce jour là, D.ieu va accorder à l’homme une énergie de vie qui va lui permettre de s’interroger, d’être interpellé sur le sens de sa propre vie. Cette énergie va le pousser à l’étude de la Torah et à découvrir la vérité de la vie.

Comment réussir dans la parnassa ? Les Sages nous disent qu’un des fondements du judaisme pour avoir la beraha est de se fixer un temps, chaque jour, pour étudier la Torah. Cette croyance juive a toujours fait ses preuves : la parnassa dépend du temps consacré à l’étude de la Torah !