Un homme découvre, après la naissance de son 3 ème enfant aux yeux bridés, que sa femme est chinoise. Va -t-on dire qu’il y a ici « méka’h taout », que les kidouchin n’ont jamais eu lieu et qu’il peut par conséquent la divorcer ?

Daf Hayomi : étude du traité Kidouchin, page 79 Points abordés dans cette page : Lorsque le père et la fille reçoivent les kidouchin le même jour Lorsqu’on a mesuré un mikvé et il s’avère manquant d’eau Le cas d’un homme qui voyage avec sa femme outre-mer et qui revient Le cas de celui qui […]

Daf Hayomi : étude du traité Kidouchin, page 77 Les points abordés dans ce daf : Les différents cas de ‘halalim Le cas de la femme divorcée plusieurs fois et qui se marie avec un Cohen Le principe de  : איסור חל על איסור . Va t-on appliquer ce principe si une femme s’est rendue […]

Daf Hayomi : étude du traité Kidouchin, page 76 Sujets abordés dans ce daf : – Les précautions qu’un Cohen doit prendre lorsqu’il va se marier – Les mères qui nécessitent une enquête concernant leur filiation – Les mères qui ne nécessitent pas d’enquête de filiation (7 cas rapportés) – La nomination d’un converti pour […]