Après une surprenante introduction montrant l’importance de ne pas rester dans le doute, ce cours explique, d’après la ‘hassidout, pourquoi est-ce qu’on sépare la matsa en deux lors de Ya’hats le soir du Séder.

Lorsque les Béné Israël étaient en Egypte, ils ont vu des miracles nombreux et flagrants. Par exemple, lors de la première plaie, si un Hébreu et un Égyptien voulaient boire d’un même verre d’eau, l’eau devenait du sang pour l’Égyptien, mais elle restait de l’eau pour l’Hébreu. Lors de la traversée de la Mer Rouge, […]

À Pessah, c’est une très grande mitsva de manger de la matsa, et une grave avéra de manger du hamets. Pourtant, la différence entre ces deux éléments est insignifiante: une pâte qui aurait levé quelques secondes de trop ne pourrait plus être matsa mais deviendrait hamets. Comme le montre ce cours, la matsa nous rappelle donc l’importance d’accomplir les mitsvot dès […]

Le Séder, comme son nom l’indique, doit être ordonné. Pourtant, on pourrait penser que c’est plutôt le repas le plus désorganisé de l’année: on n’a même pas commencé à manger que déjà au moins une personne aura renversé son jus de raisin à table; les parents se retrouvent seuls à table car les enfants sont […]

Même les femmes sont concernées par le récit de la Sortie d’Égypte. Celles qui ne savent pas lire pourront s’acquitter en écoutant la Hagada, en vertu du principe שומע כעונה (choméa ké’oné). Et si elles ne comprennent pas l’Hébreu, on devra leur traduire la Hagada dans la langue qu’elles comprennent. Une femme ne pourra pas […]

Le soir du Séder, nous buvons quatre verres de vin. Il y a plusieurs raisons à cela, parmi lesquelles : – dans les Téhilim, le roi David dit : « כוס ישועות אשא ובשם הי אקרא ». Ces mots indiquent que lorsque nous parlons de délivrance, nous devons le faire avec un verre de vin. – dans […]