Tout va dépendre, en fait, du minhag (de la coutume): -si on habite dans un endroit où les gens ont l’habitude de travailler, il sera permis de travailler ; -mais si on habite dans un endroit où les gens n’ont pas l’habitude de travailler, cela sera interdit. Toutefois, le minhag Israël est de ne pas travailler […]

À travers des propos du Maharal, du Ramhal et de Rav Haïm Friedlander, ce cours explique une étonnante histoire rapportée dans la Guemara Baba Métsia, et dans laquelle Rabbi Yéhouda Hanassi a voulu faire venir la guéoula (délivrance) même si le prophète Elie lui avait dit que ce n’était pas encore le moment.

Etre capable de faire les choses gratuitement amènera à la reconstruction du Temple de Jérusalem. La galout, la diaspora juive pourra être évitée que par une reconsidération du concept du « gratuit ». Ticha béav est pour le peuple juif, une réparation de la haine gratuite.

Les textes de Guemara parlant des causes de la destruction du Beth Hamikdash sont nombreux. L’un d’entre eux, très connu, dit que le premier Temple a été détruit à cause de l’idolâtrie, des relations interdites et du meurtre; alors que le second Temple a été détruit en raison de la haine gratuite. Cependant, un Midrash mentionne une cause antérieure […]

Lorsque le premier Temple a été détruit, personne ne connaissait la raison de cette destruction: ni les Prophètes, ni même les anges. Pourtant, nous savons bien que ce Temple a été détruit en raison de trois fautes particulièrement graves: l’idolâtrie, les relations interdites et le meurtre. Cependant, les gens de cette génération savaient par tradition […]

Les 1er et 2ème temple de Jerusalem ont été détruits par des fautes commises par le peuple juif. Les Sages affirment que la destruction du 2ème temple de Jerusalem esl une conséquence directe de la haine gratuite. Mais qu’est-ce que la haine gratuite ?

La Guemara Guitin raconte la fameuse histoire de Kamtsa et Bar Kamtsa, dans laquelle Kamtsa, suite à une très grosse humiliation, a causé du tort à tout le peuple juif. Et elle conclut: « Kamtsa et Bar Kamtsa ont détruit le Temple ». Pourtant, dans l’histoire, seul Bar Kamtsa semble avoir mal agi.  Comment donc comprendre cette phrase ? […]