כ׳ באב ה׳תשפ״ב

La chirurgie esthétique est-elle permise par la Torah ?

La chirurgie esthétique est-elle permise par la Torah ?

La Guemara Yoma affirme que la cause de la destruction du Beth Hamikdash, c’est les relations interdites. C’est-à-dire que les jeunes-filles se paraient d’une manière telle qu’elles constituaient une embûche aux yeux des hommes, et elles levaient leur cou car le corps que D.ieu leur a donné ne leur convenait pas: elles le trouvaient trop petit.

A première vue, il semble donc interdit de modifier le corps que D.ieu nous a donné. Mais les Sages (et, entre autres, le Rav Ovadia Yossef, dans son Séfer Yabia Omer, au 8ème ‘hélek) explique que cela est permis dans certains cas:

– Lorsque, pour des raisons médicales, une personne est obligée d’en faire ;

– Lorsque, pour des raisons d’esthétique, une jeune-fille est gênée par une apparence qui l’empêche de trouver un chidoukh.

Un jour, une jeune fille qui avait un très gros nez alla voir le rav Ovadia Yossef et lui demanda: « Comment vais-je faire pour me marier (avec ce nez) ? Est-ce qu’il est permis, dans ce cas, de faire une chirurgie esthétique ? ». Le Rav l’autorisa.

Quelques temps avant son opération, la jeune-fille rencontra son futur mari. Et celui-ci était absolument d’avis à ce qu’elle fasse quand-même cette opération, car il ne supportait pas ce nez… Cependant, peu de temps après (mais toujours avant son opération esthétique), la femme tomba enceinte, et ne fut donc pas autorisée à subir une opération.
Le même phénomène se produisit une deuxième, une troisième puis une quatrième fois: à chaque fois, la date de l’opération était reportée pour des raisons de grossesse !

Et lorsqu’elle fut sur le point d’aller enfin faire son opération esthétique, son mari la convainquit d’y renoncer. Il lui expliqua qu’il l’avait toujours connu avec l’apparence qu’elle avait et que si elle la modifiait, il ne la reconnaîtrait pas.
En pratique, la chirurgie esthétique est permise en cas de nécessité.

 

Puisqu’il est normal (et très important) qu’une femme se fasse belle pour son mari, la chirurgie esthétique sera, dans certains cas, permise pour une femme. Dans d’autres cas, ce sera interdit.

Pour plus de précisions à ce sujet, on consultera une autorité rabbinique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR