י״ט באב ה׳תשפ״ב

Le dévoilement de la lumière cachée

Le dévoilement de la lumière cachée
Par Rav N.Mrejen

Il faut comprendre comment HaKadoch Barouch Hou a créé la plaie de l’obscurité. C’est une question très importante.
S’Il a enlevé toute lumière, normalement les Juifs ne devaient pas voir. Le Midrach et Rachi nous expliquent que les Égyptiens étaient paralysés par cette obscurité. Ils ne pouvaient rien faire ni même bouger. Au même moment les Juifs rentraient dans leur maison et voyaient une lumière intense. Ils voyaient à travers les armoires, les lits, les murs. Ils voyaient tout. Il y avait une lumière énorme qui ne ressemble pas à la lumière du jour.
De quoi s’agit-il ? Comment D.ieu a-t-il fait cette plaie ?

Le Malbim apporte une réponse. Dans Chemot, chapître 10, p. 22 : La plaie de l’obscurité c’est le dévoilement du Or Haganouz אור הגנוז : la Lumière Cachée. Quand D.ieu a créé le monde, le deuxième jour Il a dit : Vahyi Or ויהי אור. Il a créé une lumière. Quelle est cette lumière puisque le Soleil n’a été créé que le cinquième jour ? De quelle lumière s’agit-il ?

C’est une lumière spéciale, une lumière d’intelligence, une lumière de Hokhma, une lumière de puissance, où l’on voit la réalité de la vie. C’est une lumière très puissante qu’HaKadoch Barouch Hou a pris et a cachée pour les Tsadikim dans le Olam Haba עולם הבא (le monde à venir). Cette lumière du deuxième jour est différente de celle du soleil. La lumière du soleil est une lumière pour le monde entier. Elle ne fait pas de différence entre les Tsadikim et les non-Tsadikim.
Mais cette lumière du deuxième jour est cachée. On dit qu’elle va se dévoiler pour les Tsadikim dans les temps futurs.

Or cette lumière s’est dévoilée pendant la plaie de l’obscurité. En quoi ce Or Haganouz, cette lumière qui a été cachée est si spéciale ?

En fait cette lumière dérange les gens qui ne sont pas Tsadikim. Elle les met en porte à faux devant la réalité du monde. C’est pourquoi ils ne voient plus rien et sont complètement paralysés. Ils se retrouvent face à leurs contradictions et donc ils ne voient plus rien. C’est ce qui s’est passé en Egypte. HaKdoch Barouch Hou a innondé l’Egypte du Or Haganouz.
Les Juifs qui croyaient en D.ieu ont vu pleins de lumière. Ils voyaient à travers les murs, les armoires, les portes.

Les Égyptiens ainsi que les Juifs qui ne croyaient pas en D.ieu ne voyaient plus rien et étaient complètement prostrés. Les Juifs étaient tellement prostrés qu’ils ont fini par mourir. 4/5e du peuple juif a été disséminé par cette lumière.

Mon maître disait toujours que même à notre époque, il y a des gens qui possèdent une grande Hokhma de la Torah, qui ont beaucoup étudié de textes pendant des dizaines d’années, ont parfois un petit dévoilement de cette lumière cachée. Ils voient un peu comment le monde évolue. C’est ce qu’on appelle des gens qui ont du  Daat. Ils ont une conception de la vie qui est vraie. Ils voient un peu ce qu’il va se passer.

Aujourd’hui quand on regarde l’histoire, la manière dont le monde évolue, avec l’aide de D.ieu, on peut voir un peu comment tout cela va évoluer. Quand on va demander un conseil à un rav, c’est un peu la même chose. Le rav arrive à voir ce que nous, nous ne voyons pas.

Quand j’étais plus jeune, j’allais poser des questions à mon Maître quand il était vivant. Et je sentais qu’il voyait des choses que je ne voyais pas. C’est un petit dévoilement de ce Or Haganouz. Le fait d’étudier la Torah et de vivre dans un monde de Torah, de sortir du monde de paillettes et d’illusions, cela nous permet de dévoiler cette lumière de vérité.

Quand quelqu’un qui est très malade va mourir, il sent que sa vie ne tient plus qu’à un fil, c’est là qu’il commence à voir sa vie d’une façon authentique. C’est un petit dévoilement du Or Haganouz. Très souvent on dit que les gens qui vont mourir se rendent compte qu’ils vont mourir. Il s’agit d’un petit dévoilement de cette lumière cachée.

Quand les gens sont proches de Lui, HaKadoch Barouch Hou leur donne ce petit cadeau.

Les gens qui font Téchouva qui étaient dans le monde de l’obscurité, de Barak ברק(éclair) de Laat להט (flamme/flash) se rendent compte soudain que cette vie n’est pas la vie. Ils sentent que la vie est autre.

Il s’agit d’un petit dévoilement du Or Haganouz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR