י״ח באב ה׳תשפ״ב

L’obligation de se lever au passage d’un sefer Torah

L’obligation de se lever au passage d’un Sefer Torah
Par Rav C.Atlan – source : www.lejudaisme.org

Nous devons avoir une attitude respectueuse à l’égard du Sefer Torah, les rouleaux de la Torah, constitués de 304 805 lettres.

Nos Sages nous ont enseigné dans le Pirké Avot, « Tout celui qui respecte la Torah, son corps sera respecté ».

C’est pour cela qu’en voyant le Sefer Torah nous devons nous lever devant lui et ne pas s’appuyer sur quelque chose, et nous devons rester debout jusqu’au moment où l’on ne le voit plus.

D’autres décisionnaires permettent de s’assoir à partir d’une distance de 266 Ama ce qui correspond à 130 mètres et si le Sefer Torah est loin d’une distance de 130 mètres nous n’aurons pas l’obligation de nous lever.

Si une personne étudie la Torah, elle aura aussi l’obligation de se lever devant le Sefer Torah, même si elle ne le voit pas et qu’elle n’entend seulement que le bruit des clochettes.

Si une personne étudie la Torah, et ne sait pas rendu compte que le Sefer Torah passait devant elle, nous n’aurons pas l’obligation de lui faire la réflexion.

Nous devrons nous lever devant le Sefer Torah si nous nous trouvons dans le même domaine que lui, mais si nous nous trouvons dans un autre domaine et que l’on voit le Sefer Torah à travers la fenêtre, nous n’aurons pas l’obligation de nous lever.

Lorsque l’on ouvre l’arche sainte et que le Sefer Torah se trouve à l’intérieur de l’armoire, d’après la stricte loi, nous n’avons pas l’obligation de nous lever, mais le peuple d’Israël est une assemblée sainte et nous avons pris l’habitude de nous lever pour le respect du Sefer Torah.

Même si le peuple d’Israël a pris l’habitude de se lever pour le respect du Sefer Torah, celui qui n’est pas en bonne santé en sera dispensé et ce, tant que le Sefer Torah se trouvera à l’intérieur de l’arche sainte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR