כ׳ באב ה׳תשפ״ב

POURQUOI LA PLAIE DE L’OBSCURITÉ EST-ELLE UNE ÉNIGME ?

POURQUOI LA PLAIE DE L’OBSCURITÉ EST-ELLE UNE ÉNIGME ?
Pensée juive

Par Yossef Aflalo

Durant la neuvième plaie, D.ieu a obscurci le ciel. Les ténèbres ont envahi l’Égypte entière, et l’obscurité qui régnait alors était même palpable.
Si les Egyptiens ont dû endurer cette tragédie, le Peuple juif n’a pas eu à en subir les conséquences, comme le rapporte le Midrash
« La lumière emplissait les maisons juives, pendant que les Egyptiens étaient dans l’obscurité totale ».
On assiste ici à un phénomène plutôt étrange. Comment deux phénomènes aussi antagonistes que la lumière et l’obscurité peuvent-ils coexister ? Alors que les uns voient clair, au même moment, les autres sont frappés de cécité ! Ce phénomène échappe à la raison et à toute logique de l’esprit.
Il existe cependant une explication simple : imaginons un homme se tenant face au soleil lumineux, pendant quelques secondes au moment du zénith. Le résultat sera sans équivoque : la lumière abondante va l’aveugler, et notre homme ne percevra que du noir en pleine lumière…
C’est précisément ce qui s’est passé en Egypte : D.ieu a sorti le soleil de son écrin et a inondé l’Égypte de sa lumière de vérité, de nature différente de celle du soleil. Cet excès de luminosité a pu être capté par le Peuple juif, mais pas par les Egyptiens.
Cette lumière sublime avait la capacité, comme un scanner, de transpercer la matière et de révéler son intériorité et ses secrets.
Ainsi, le Peuple juif pu avoir accès à tous les trésors de l’Égypte, bien cachés et enfouis à l’abri de tous les regards. En revanche, les Egyptiens n’ont pu percevoir les effets magiques de cette lumière, et n’ont vu que du noir.
L’obscurité et la clarté sont le résultat de notre propre perception des choses et de notre niveau de sainteté.
Mais en Egypte, D.ieu n’a fait briller que la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR