י״ט באב ה׳תשפ״ב

Quand on oublie de compter le omer

Quand on oublie de compter le omer

Nous devons compter le Omer chaque soir, jusqu’à la veille de Chavouôt.
Si l’on a oublié de compter le Omer le soir, on peut encore le compter durant la nuit et jusqu’à l’aube avec la bénédiction (72 mn avant le lever du soleil).

Il faudra faire attention de ne pas omettre de compter le Omer, on nous enseigne que chacun se doit de se mettre certains rappels afin de ne pas omettre de compter même un seul jour.

Une personne ayant omis de compter un jour, ne pourra plus compter pour le restant des jours, car les 49 jours sont comme une chaîne : si un maillon vient à manquer, tout est perdu, il en est de même pour cette Mitsva, mais on aura l’obligation de continuer à compter le Omer sans la bénédiction jusqu’à la fin des 49 jours.

Si on a oublié de compter le Omer toute la nuit et jusqu’avant l’aube, il sera possible de le compter durant la journée mais sans prononcer la bénédiction. Les nuits suivantes on continuera à compter avec la bénédiction comme d’habitude.

Si on a oublié de compter le Omer toute la nuit et toute la journée et ceci jusqu’au coucher du soleil, on aura l’obligation de continuer à compter le Omer sans la bénédiction jusqu’à la fin des 49 jours. La bénédiction n’est récitée que si chaque jour a bien été compté, si un jour a été manqué, on devra alors le compter sans prononcer la bénédiction même en cas de force majeure.

Quelqu’un qui ne connait pas le compte exact et demande à son ami, celui-ci ne lui répondra pas explicitement, mais pourra le lui indiquer par un signe de la main, ou bien en lui spécifiant le jour précédent « hier on était tel jour ».

Plus de halakhot de Rav C.Atlan sur : www.lejudaisme.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR