י״ד באב ה׳תשפ״ב

QUE SYMBOLISENT LES BOUGIES DE HANOUKA ?

QUE SYMBOLISENT LES BOUGIES DE HANOUKA ?

Fêtes juives – Hanouka
Par Yossef Aflalo

La fête de Hanouka est intimement liée au chiffre 36 et cela ne relève pas du hasard. Ce chiffre est en rapport avec la « Chékhina », la présence divine.
Par exemple, les Sages ont institué d’allumer 36 bougies (à l’exception du chamach) durant les 8 jours de la fête.
La prière que nous récitons au moment de l’allumage (hanérot halalou) comporte 36 mots (selon le rite ashkénaze).
Au moment de la création du monde, Adam, avant de fauter, vivait dans le Gan Eden et profitait du « Or Haganouz ». Cette lumière n’était pas celle du soleil. C’était une lumière spirituelle qui permettait de percevoir toute réalité sans les limites de nos sens. Cette lumière a brillé pendant 36 heures avant que D.ieu ne la retire.
Le Talmud nous enseigne également que chaque jour, 36 Tsadikim (Justes) reçoivent la face de la Chékhina.
Les lumières de Hanouka ont pour mission d’illuminer le monde du « Or Haganouz ». Y rétablir la Présence Divine.
Ainsi, le chiffre 36 est l’essence même de Hanouka.
36 bougies – 36 mots – 36 heures d’éclairage du Or Haganouz – 36 Tsadikim.
Hanouka Saméakh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR