י״ח באב ה׳תשפ״ב

Se couper les cheveux pendant le omer

Se couper les cheveux pendant le omer

On ne se coupera pas les cheveux pendant la période du Omer.

Cependant les femmes, même si elles sont tenues de respecter les lois de demi-deuil, sont autorisées à se couper les cheveux ou à les colorer pendant la période du Omer.

De même que pour les lois de deuil plus strictes que celle du Omer comme :

  • Pour la perte d’un de ses proches, elles peuvent immédiatement se couper les cheveux après les 7 jours de deuil.
  • Pour la période de « Ben Hamétsarim » (entre le 17 Tamouz et le 9 Av).

Les personnes très dérangées par la barbe, seront autorisées à se raser tous les vendredis veilles de Chabbat.

Pour les personnes dérangées ou qui souffrent par le fait de ne pas pouvoir se raser (avec un rasoir permis selon la Halakha) ou qui risqueraient d’avoir de graves problèmes professionnels, seront autorisées à se raser tous les vendredis en l’honneur de Chabbat ainsi qu’a Roch Hodech Iyar ou la veille, même si ce n’est pas un vendredi.

Si le jour de Roch H’odech Iyar tombe samedi soir, il sera permis ce jour-là de se raser la barbe en cas de nécessité.

Il est permis pendant le Omer de se tailler la moustache qui gêne pour s’alimenter

Une circoncision pendant le omer : le père de l’enfant, le Sandak et le Mohel seront autorisés à se couper les cheveux le jour de la Brit Mila.

a) en cas d’impossibilité ils pourront se les couper la veille,

b) si la circoncision tombe dimanche, en cas d’impossibilité, ils pourront se couper les cheveux vendredi.

Un enfant fêtant sa Bar Mitsva en son temps, sera autorisé de se couper les cheveux pendant le omer.

Il sera permis à un Hatan de se couper les cheveux le jour de son mariage (il y a des exceptions dans certains cas pour se marier)

Si Lag baomer tombe un vendredi, il sera permis de se couper les cheveux ou la barbe le vendredi du 33ème jour du Omer en l’honneur du Chabbat et si l’on est dans l’impossibilité de se couper les cheveux ou la barbe le vendredi, il sera permis de les couper dès le jeudi soir.

Celui qui a été privilégié d’avoir vécu un grand miracle pendant le Omer et qui a instauré ce jour comme un jour de joie (moed), aura le droit de se couper les cheveux ce jour-là.

Une personne qui était à l’hôpital ou en prison, D. nous en préserve, avant Pessah et en est sorti pendant le Omer et n’a pas pu se couper les cheveux, pourra se les couper à Roch Hodech Iyar ou la veille de Chabbat et même le jour qu’il désire en cas de grande nécessité.

Ceux qui suivent la Kabbala ne seront pas autorisés de se couper les cheveux jusqu’au  49ème jour du Omer.

Plus d’articles de Rav C.Atlan sur : www.lejudaisme.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR