כ׳ באב ה׳תשפ״ב

Yom Hashoah

Yom Hashoah

Le 27 Nissan est le jour où nous honorons la mémoire de six millions de Juifs assassinés par la barbarie nazie durant la Shoah, 6.000.000 de victimes juives dont 1.500.000 enfants ont été massacrés uniquement parce qu’ils étaient juifs. Cette journée est célébrée partout dans le monde chaque année le 27 Nissan, conformément à la Loi du Souvenir votée par la Knesset en 1959 !

En France, depuis 1991, c’est le rabbin Daniel Farhi qui a initié puis institué une lecture publique des noms des déportés juifs de France recensant les noms des 76000 déportés juifs de France. Depuis 2007, elle se déroule au Mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l’Asnier ( Paris 4ème).

Souviens-toi, et n’oublie pas…

Rav Nissim Yaguen z.t.l raconta l’histoire d’un juif qui, durant les terribles années de la Shoa, s’efforçait toujours de réjouir ses frères éprouvés. Il utilisait chaque minute de libre pour encourager l’un, dire un gentil mot à l’autre, etc.

Œuvrant ainsi dans l’un des ghettos, il fut attrapé par un nazi. Ce dernier lui hurla dessus et voulu en faire un exemple. Pour le punir, il lui ordonna (devant de nombreux juifs présents) de creuser un trou qui lui servirait de tombe…

Ce juif refusa de s’attrister. Il fallait à tout prix tenir, faute de quoi, cela baisserait encore plus le moral de ses frères. Si ces derniers s’apercevaient que les allemands l’avaient vaincu, ils seraient définitivement découragés.

Aussi, il creusa-t-il un trou en chantant et en dansant…

Les nazis ne savaient que faire. Contrairement à l’effet espéré, les juifs avaient repris confiance et espoir.

Ils décidèrent de mépriser cet homme. Pour cela, ils lui ordonnèrent de se déshabiller entièrement. Ce juif s’exécuta mais garda son talith katan, son habit à quatre coins.

« Je t’ai dit de te déshabiller entièrement. Enlève tout de suite cet habit ! » hurla l’une des bêtes à deux pattes.

« Non ! Je n’enlèverai jamais ce vêtement. C’est lui qui me relie avec mon Créateur et il faudra me tuer pour réussir à me l’enlever ! »

Ne sachant que faire, les nazis renvoyèrent tous les assistants. Puis, l’un des nazis l’amena dans son bureau et lui dit : « Je n’ai jamais vu quelqu’un comme toi. Tu es particulier et ta ténacité m’a plu. » Il lui donna un visa qui lui permit de rejoindre un pays neutre puis, direction… Érets Israël, incroyable n’est-ce pas !!!!.

 

Publié par Rav Chlomo Atlan sur : www.lejudaisme.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR