י״ד באב ה׳תשפ״ב

Devinette sur la paracha Vayichlah

Blaue Fragezeichen

Cette semaine, La Paracha nous conte le retour de Yaacov Avinou en terre d’Israël auprès de son père Itsh’ak Avinou.

Les dangers qui le guettent ne sont pas minimes ; la rencontre avec Essav qui le hait encore et cherche à le tuer précède l’épisode de Chekh’em séducteur de Dina.

Ensuite, et ce n’est qu’après, que Yaacov retrouvera son père et vivra à ses côtés jusqu’à son dernier jour.

La Paracha conclue par l’énumération des princes d’Edom et des rois qui ont vécu, avant le royaume d’Israël, en Cana’an.

Question :

Yoh’ai vient de quitter ce monde en laissant un testament peu explicite.

En effet, Yoh’ai a trois enfants : Chim’on, Réouven et Lévi.

Dans le testament il est stipulé ainsi : 50% des biens reviendront à Chimon (l’ainé), 15% à Réouven et 15% reviendront à Lévi.

Les 20% restants reviendront à l’autre …

Après plusieurs recherches, il est évident que Yoh’ai n’a eu que ces trois enfants dans sa vie.

A qui faisait-il allusion en disant  » l’autre » : Chimon, Réouven ou Lévi ?

Connaissant Yoh’ai qui était un passionné du H’oumach, il est évident qu’il fait allusion à un évènement de la Torah.

La réponse se trouve dans la Paracha.

Réponse :

Lorsque Ya’acov se prépara à la rencontre avec Essav, il partagea son camp en 3 parcelles.

Les premiers à se présenter à Essav étaient les enfants des « servantes » (Zilpa et Bilh’a) et leurs mères.

Les seconds étaient les enfants de Léa et leur mère.

Les derniers étaient Yossef et Rah’el.

Lorsque la Torah énumère le partage, Elle nomme le groupe de Léa :  »אחרונים », derniers.

Or, les derniers étaient bien Rah’el et Yossef!!!

Le Tossefot Yom Tov dans la Massekh’et Dmai fait remarquer par-là, que dans la Torah le mot « אחרון » provient du mot אחר » » (autre) et ne désigne pas forcément le dernier mais peut s’appliquer au second, l’intermédiaire.

Ainsi, on peut conclure que c’est Réouven qui a était désigné, car s’il voulait désigner Lévi (le dernier) il aurait dû dire : « אחרון« (dernier).

!שבת שלום

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR