י״ד באב ה׳תשפ״ב

L’histoire de Rabbi Chimon Bar Yohaï (2ème partie)

L’histoire de Rabbi Chimon Bar Yohaï (2ème partie)

Cette année-là, à Chavouot, le jour où la Torah fut donnée au Peuple juif sur le Mont Sinaï, Sarah mit au monde un fils qui rayonnait d’un éclat particulier. Tous ceux qui le voyaient, reconnaissaient qu’il était certainement béni et qu’il diffuserait une grande lumière autour de lui. Ses parents remercièrent Hachem et appelèrent l’enfant ‘Shimon’, car Hachem avait entendu (‘Shama’) les prières de ses parents et les pleurs de sa mère.

L’enfant fut élevé dans la plus grande pureté et dans la plus grande sainteté. Dès l’âge de cinq ans, il fut confié à Rabban Gamliel z.t.l qui dirigeait une Yéchiva à Jérusalem. Il était semblable à une source en perpétuelle ébullition : encore enfant, il posait des questions pertinentes à ses Maîtres, Rabbi Yéochoua ben ‘Hanina z.t.l et Rabban Gamliel z.t.l.

Il étudia dans la Yéchiva de Rabbi Yohanan Ben Zakaï z.t.l et eut pour Maître, Rabbi Akiva z.t.l qui le considérait comme son fils.

Lorsque les Romains ordonnèrent la fermeture de toutes les institutions religieuses et interdirent l’enseignement de la Torah, Rabbi Akiva z.t.l ne céda pas et continua à enseigner. Rabbi Shimon z.t.l ne le quitta pas, jusqu’à son arrestation. Par la suite, Rabbi Akiva z.t.l fut condamné et mourut en martyr, en sanctifiant le nom d’Hachem.

Afin de sauver le judaïsme, malgré les décrets de l’Empereur romain, un conseil de cinq Sages fut désigné. Parmi eux, figuraient Rabbi Shimon Bar Yohaï z.t.l et Rabbi Méïr Baal Haness z.t.l. Ils furent poursuivis par les Romains jusqu’à la mort de l’empereur qui mit fin aux décrets cruels envers les Juifs.

Les Sages se réunirent à Yavné pour se concerter et trouver les moyens de rétablir la vie juive. Rabbi Yéhouda z.t.l proposa de se montrer amical à l’égard des Romains. Rabbi Yossé z.t.l ne donna pas son avis et Rabbi Shimon z.t.l se déclara déterminé à résister aux Romains par tous les moyens. Un ancien élève de Rabbi Shimon z.t.l, Yéhouda ben Guerim z.t.l, espion au service des Romains, leur rapporta la discussion et Rabbi Shimon z.t.l fut condamné à mort.

Rabbi Shimon z.t.l prit la fuite avec son fils Rabbi Eléazar z.t.l. Ils se cachèrent dans une grotte à l’entrée de laquelle Hachem fit pousser un caroubier et fit jaillir une source d’eau fraîche. Pendant douze ans Rabbi Shimon bar Yohaï z.t.l et son fils restèrent dans cette grotte, se nourrissant de caroubes et d’eau et passèrent leur temps à étudier et à prier.

Douze ans plus tard, le prophète Elie z.t.l leur annonça la fin des persécutions romaines. Ils quittèrent alors leur cachette et virent un homme qui labourait et semait. Ils s’écrièrent : «Ils ont abandonné la vie spirituelle et se sont plongés dans la vie matérielle !» Toutes les choses sur lesquelles ils posaient leur regard, prenaient immédiatement feu. Un écho céleste les interpella : «Etes-vous sortis de votre grotte pour détruire Mon monde ? Retournez-y !»

Ils y retournèrent et y restèrent douze mois de plus, au terme desquels une voix céleste se fit de nouveau entendre en les invitant à sortir.

Désormais, Rabbi Shimon z.t.l réparait tout ce que Rabbi Eléazar z.t.l détruisait de son regard.

Plus d’articles de Rav C.Atlan sur : www.lejudaisme.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Aller au contenu principal
Espace Torah

GRATUIT
VOIR